Un monastère cistercien magique

Monastère et château de Salem

Monastère et Château de Salem, vue d'ensemble; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Achim Mende
Un monastère cistercien magique

Monastère et chât eau DE Salem

L’ancienne monastère cistercienne Salem fait partie des monuments les plus importants et

les plus beaux de la région du Lac de Constance. Élégance gothique, prestige baroque, rococo chargé et classicisme raffiné, tous ces styles se rejoignent dans cet ensemble unique.

Le plus ancien monastère cistercien de la région du Lac de Constance

Tour à tour abbaye impériale, siège des margraves de Bade puis internat, Salem est le haut lieu d’un passé mouvementé, complexe et glorieux. Le monastère, puis château de Salem, séduit toujours par sa situation exceptionnelle, ses dimensions impressionnantes et la beauté qui s’en dégage. Niché dans un paysage culturel idyllique, cet ensemble composé d’une église gothique, d’un monastère baroque, de différents bâtiments agricoles ainsi que d’une cave à vin immerge ses visiteurs dans le quotidien des cisterciens. La prélature, où l’abbé résidait, ainsi que des chefs-d’oeuvre de raffinement comme l’autel de Bernhard Strigel, avec l’une des premières représentations nocturnes de l’histoire de la peinture, ou les sculptures signées du sculpteur et stucateur Joseph Anton Feuchtmayer témoignent du goût artistique et de la prospérité de l’abbaye. Ces pièces sont présentées dans le musée du monastère, une antenne du musée régional de Bade.

Monastère et Château de Salem,  le salon impérial; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Urlich Kanpp

Les puissants abbés du monastère impérial se firent ériger une résidence digne de leur rang au XVIIIe siècle.

Outre ces joyaux artistiques, le musée des pompiers offre une attraction originale dans l’enceinte du monastère. À l’issue du grand incendie qui dévasta les lieux en 1697, les moines se sont intéressés de près à la prévention des incendies et aux moyens de lutte contre le feu. L’exposition abrite l’une des plus importantes collections de pompes à main historiques d’Allemagne et retrace l’histoire de la protection contre les incendies du Moyen Âge à nos jours. Deux grandes lances à incendie acquises par les moines après 1700 constituent des pièces d’une grande rareté. Le musée reflète l’intérêt des moines pour les prouesses techniques de leur temps, qui leur a permis d’apporter une réponse positive aux défis de la vie quotidienne.

Monastère et Château de Salem, salon de l'abbé, prélature d'été; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg,  inconnu

Salon de l’abbé dans la prélature.

Un café attenant, des visites guidées pour les enfants et les adultes, des journées à thème, un jardin abritant un labyrinthe ainsi qu’un terrain de jeu complètent l’offre dédiée aux familles, pour une journée inoubliable. Au coeur de la pittoresque région du Linzgau, le monastère cistercien créé en 1134 est à l’origine d’un paysage de culture exceptionnel avec des arbres fruitiers, des vignobles, des forêts et des viviers. Les moines donnèrent à Salemanswilare, lieu de la création de leur monastère, le nom spirituel de Salem qui fait allusion à la Salem biblique, lieu de paix et de la Jérusalem céleste.

Monastère et Château de Salem, visiteurs; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Niels Schubert

De scintillants ouvrages en albâtre du XVIIIe siècle ornent la cathédrale gothique

Élégance gothique et prestige baroque

Salem connaît une période faste au Moyen-Age. Son imposante cathédrale gothique est un témoin visible de cette époque : elle se présente sous un jour sobre et sévère à l’extérieur, conformément aux règles de l’ordre cistercien. En 1697, un incendie dévastateur a détruit presque entièrement les bâtiments moyenâgeux du monastère et du couvent. Les cisterciens ont su tirer les leçons de cette catastrophe: en peu de temps, ils ont fait reconstruire les bâtiments du monastère dans un style baroque prestigieux. Les salles majestueusement ornées de peintures et de stucs précieux reflètent le besoin de représentation et d’affirmation de l’abbaye impériale de Salem. Le salon impérial, avec son répertoire pictural complexe, mérite particulièrement le détour.

Un ensemble vivant : monastère, château, école et domaine viticole !

En tant que prélats impériaux, les abbés ont redonné au XVIIIe siècle le rayonnement d’un centre artistique à Salem. Des peintres, sculpteurs et stucateurs de renom ont été conviés pour s’occuper de la décoration des bâtiments.

Monastère et Château de Salem, visiteurs; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Niels Schubert

Le musée des pompiers présente des pièces rares, telles que cette pompe à main historique.

L’intérieur de la cathédrale reflète le goût artistique des abbés de Salem : les ornements en albâtre de la fin du XVIIIe siècle, inspirés de modèles français néo-classiques, sont uniques au sud de l’Allemagne. En 1802, à l’issue de la sécularisation, l’abbaye est devenue la propriété des margraves de Bade. Un internat de réputation internationale a été fondé en 1920 par le prince Max von Baden et Kurt Hahn sous le nom d’École du château de Salem.

Le vaste ensemble du monastère et du château de Salem abrite toujours le siège de la famille margrave, ainsi que le domaine viticole des margraves de Bade. La culture viticole a été entretenue conformément à la tradition monastique. L’auberge traditionnelle Schwanen, la vinothèque et le café du musée font le bonheur des gourmets. Des artisans d’art et des boutiques viennent compléter l’offre sur place.